Signes d’espérance

Après un séjour de 3 semaines en janvier, il est prévu que Nicolas reprenne seul le chemin de Port-au-Prince pour y passer le mois de mars et permettre la poursuite de l’année scolaire dans les meilleures conditions possibles.

Là-bas, la nouvelle promotion a pris ses marques dans l’ambiance habituelle d’autant de sérieux que de vie bruyante et débordante. Chaque jour est une victoire sur l’instabilité permanente et le sentiment de l’urgence de tirer bénéfice de toute proposition est prégnant. Dans « les salles » [comprenez les classes par filière] le programme avance et les examens de fin de première période pointent à l’horizon !

Dans notre « aventure » haïtienne, nous sommes encore et toujours bouleversés par la misère à laquelle il est impossible de s’habituer. Nous avons choisi d’appeler nos news « les merveilles d’Haïti », aussi nous n’allons pas nous étendre sur les situations personnelles des étudiants qui nous arrachent le cœur. Simplement reprendre les mots de Ménès : « ces jeunes sont des héros » et mettre en relief les élans de solidarité qui nous édifient :

Rabel a 24 ans et vit seul : sa mère a émigré au Chili lorsqu’il était petit et son père préfère lui financer un logement indépendant depuis qu’il a 14 ans. Il a compris que son plus grand défi est de pardonner tout cela à ses parents et pour l’aider dans cette aventure psychologique et spirituelle, nous lui avons donné la possibilité de participer à la retraite fondamentale proposée par le foyer de Charité pendant les vacances de carnaval.

En janvier, à cause d’un incident chez ses voisins, son logement a subi un incendie qui a tout détruit. Il n’a donc plus rien !

Par petites coupures de 10, 25 ou 50 gourdes (soit 6 centimes…) ou avec des sommes plus importantes, les élèves, les professeurs, le personnel de l’école s’est cotisé et a recueilli un petit pécule pour lui permettre de survivre le temps de reprendre pieds.

La faim progresse au sein de la population et la plupart de nos élèves doit y faire face. Pour les accompagner au mieux, nous continuons de resserrer les liens avec le Foyer de Charité qui recueille des dotations du Programme Alimentaire Mondial pour pourvoir aux besoins de la cantine des petits de l’école (de la maternelle à la terminale). Nos élèves bénéficient ainsi des surplus -et même davantage- de nos voisins pour des sommes modiques. Nous continuons activement nos recherches de partenaires pour accompagner cette « entreprise de lutte contre la famine » et nous nous émerveillons de la générosité des uns et des autres autour de nous.

 

Photo d’un « échantillon » des 24 étudiants participants à la retraite spirituelle organisée par le foyer de Charité sainte Marie : Leur donner une boussole solide pour construire leur vie au cœur de ce chaos.

 

 

 

Le sourire de Harland, Décidé et Enock « gradués », lauréats de l’année dernière, voilà aussi une merveille motivante 

Soutenez cette mission...

ABONNEZ-VOUS AU BLOG

et suivez la mission

LEGS, DONATION & ASSURANCE-VIE

" Transmettre ses biens à la communauté de l'Emmanuel : une démarche à la fois simple et accessible à tous ! "