Contact :
Envoyer un message
tel:

01.58.10.74.66

1/ Le digital est-il une menace ou un allié pour notre vie spirituelle ?

Comme toutes les technologies, le digital peut apporter du confort, ouvrir de nouvelles possibilités, accroître nos connaissances. Il ne faut pas en avoir peur car c’est aussi un produit de l’intelligence des hommes. En revanche, comme tout le reste, il doit être aussi utilisé avec intelligence, c’est-à-dire au service du bien commun. Si nous sommes acteurs de la création, nous devons l’être en tant que producteurs mais aussi en tant que consommateurs. Cherchons à être des utilisateurs intelligents du numérique, c’est notre responsabilité et elle participe à notre démarche spirituelle, à l’art de vivre chrétien.

2/ Selon vous, un chrétien doit-il être connecté ?

Un chrétien doit surtout être libre de se déconnecter facilement. C’est un test pour sa santé spirituelle ! Ce que cherche un chrétien, c’est d’être en relation avec des personnes, pas avec des zombies. Ce sont toujours des personnes qu’il aime rencontrer, par différents moyens. La connexion permise par les outils numériques n’est utile que si elle permet de mieux atteindre des personnes vivantes, d’ouvrir notre champ de rencontres fraternelles ou de rester en relation avec de vrais amis. Si on s’aperçoit que ce n’est pas le cas dans nos usages du numérique : déconnexion ! Il y a mieux à faire.

3/ L’application Zachée est-elle souhaitable pour les personnes déjà trop attachées à leur portable ?

L’application Zachée sera un moyen de maintenir les relations entre des personnes en dehors des groupes de partage. Ce peut donc être un outil formidable ! Mais je suis en train de réfléchir à un exercice de désintoxication numérique spécialement pour l’application, car nous devons tous nous désintoxiquer un peu, non ? J’espère qu’en utilisant l’application Zachée, les personnes trop attachées à leurs portables pourront redécouvrir le juste usage de cet outil. Mais ce n’est pas en n’utilisant plus son portable qu’on peut faire, c’est en l’utilisant bien. C’est comme l’argent : nous sommes gestionnaires des portables qui nous sont confiés par le Seigneur ! À chacun d’apprendre à les utiliser avec justesse et liberté.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information